Aller au contenu
Dernière mise à jour: 2022-04-13

Le serveur redémarre

Nous vous recommandons de redémarrer votre serveur aussitôt que possible après la première installation du logiciel de protection Sophos sur un nouveau serveur.

  • Si vous avez supprimé le logiciel concurrent, il sera généralement nécessaire de redémarrer le serveur pour terminer l’opération de suppression. En redémarrant le serveur dès que possible, vous réduirez le risque de conflits logiciels.

  • Certaines options de protection, telles que les mesures de prévention des exploits, sont chargées au démarrage des processus. Le redémarrage du serveur permet donc de veiller à ce que tous les processus, y compris les processus système, aient chargé la protection.

La mise à jour du logiciel de protection Sophos exige parfois un redémarrage du serveur. En règle générale, il n’est pas nécessaire de le faire immédiatement. Vos serveurs restent protégés. Vous pouvez soit attendre le prochain redémarrage manuel du serveur, soit que celui-ci redémarre suite à la mise à jour du système d’exploitation.

Mises à jour du système d’exploitation {.h2} Nous vous recommandons d’installer tous les correctifs de sécurité du système d’exploitation sur vos serveurs le plus tôt possible.

Ceci vous permettra d’éviter de recevoir des invites de redémarrage de la part du logiciel de protection Sophos. La fréquence des mises à jour du système d’exploitation devrait faire en sorte que vos serveurs redémarrent suffisamment fréquemment pour couvrir les mises à jour du logiciel Sophos.

Nous ne prévoyons pas d’ajouter d’options de redémarrage à distance. Pour les serveurs stratégiques, vous devriez déjà avoir des processus de maintenance couvrant les mises à jour du système d’exploitation.

Événements et alertes

Nous créons des événements de redémarrage requis pour indiquer qu’une mise à jour nécessite un redémarrage. Nous créons des alertes lorsqu’un redémarrage est en attente depuis plus de 2 semaines.

Mises à jour en attente

Remarque

Si, suite à une mise à jour, le serveur n’est pas redémarré pendant une longue période de temps (généralement des mois), il est possible qu’une mise à jour ultérieure soit mise en file d’attente en attendant que le premier redémarrage soit effectué. La deuxième mise à jour s’exécute après le premier redémarrage et peut nécessiter un deuxième redémarrage pour conclure le processus.

Si vous redémarrez rarement vos serveurs, vous pouvez planifier un deuxième cycle de redémarrage, en laissant le temps aux mises à jour de s’installer entre les redémarrages. Pour les serveurs dont les performances sont raisonnables, vous pouvez planifier une intervalle de 20 minutes après le premier redémarrage pour permettre aux mises à jour de se terminer.

Haut de page