Configuration de la base de données SafeGuard Enterprise

SafeGuard Enterprise archive toutes les données nécessaires, telles que les clés, les certificats, les informations sur les utilisateurs et sur les ordinateurs, les événements et les paramètres de stratégie dans une base de données. La base de données SafeGuard Enterprise se trouve sur Microsoft SQL Server

Vérifiez la liste des types de serveurs SQL actuellement pris en charge dans la section des configurations système requises de la version actuelle des notes de publication dans l'article 112776 de la base de connaissances Sophos.
Remarque : lors de l'utilisation de SQL Express Edition, veuillez prendre en compte les limites de taille de fichier de la base de données imposées par Microsoft. SQL Express Edition n'est pas adapté à une utilisation sur des environnements de plus grande taille.

Vous pouvez configurer la base de données soit automatiquement à la première configuration dans SafeGuard Management Center soit manuellement à l'aide de scripts SQL fournis avec votre produit. Selon l'environnement de votre entreprise, vérifiez la méthode à choisir. Retrouvez plus de renseignements à la section Droits d'accès à la base de données.

Afin d'améliorer les performances, la base de données SafeGuard Enterprise peut être répliquée sur plusieurs serveurs SQL. Retrouvez plus de renseignements sur la configuration de la réplication de la base de données à la section Réplication de la base de données SafeGuard Enterprise.

Plusieurs bases de données SafeGuard Enterprise peuvent être créées et maintenues à jour pour différents locataires tels que les différents locaux d'une entreprise, les différentes unités organisationnelles ou les différents domaines (architecture mutualisée). Retrouvez plus de renseignements sur la configuration mutualisée à la section Configurations mutualisées.

Remarque : nous vous conseillons d'effectuer une sauvegarde en ligne permanente de la base de données. Sauvegardez régulièrement votre base de données pour protéger les clés, les certificats d'entreprise et les attributions utilisateur/machine. Les cycles de sauvegarde conseillés sont à effectuer, par exemple, suite à la première importation des données, suite à des modifications importantes ou à intervalles réguliers, par exemple toutes les semaines ou tous les jours.