Phrase secrète pour SafeGuard Data Exchange

L'utilisateur doit entrer une phrase secrète qui est utilisée pour générer des clés locales pour un échange sécurisé des données avec SafeGuard Data Exchange. Les clés générées sur les terminaux sont également stockées dans la base de données SafeGuard Enterprise. Dans les stratégies du type Phrase secrète, vous définissez les conditions requises correspondantes.

Retrouvez plus de renseignements sur SafeGuard Data Exchange à la section SafeGuard Data Exchange.

Retrouvez plus de renseignements sur SafeGuard Data Exchange et sur SafeGuard Portable sur le terminal dans le Manuel d'utilisation de SafeGuard Enterprise, au chapitre SafeGuard Data Exchange.

Paramètre de stratégie Explication
Phrase secrète  
Longueur minimum de la phrase secrète Définit le nombre minimum de caractères de la phrase secrète à partir de laquelle la clé est générée. La valeur requise peut être saisie directement ou augmentée/réduite à l'aide des touches fléchées.
Longueur maximale de la phrase secrète Définit le nombre maximum de caractères de la phrase secrète. La valeur requise peut être saisie directement ou augmentée/réduite à l'aide des touches fléchées.
Nombre minimum de lettres

Nombre minimum de chiffres

Nombre minimum de caractères spéciaux

Ce paramètre spécifie qu'une phrase secrète ne peut pas contenir seulement des lettres, des nombres ou des symboles mais doit comporter une combinaison de ces 2 au moins (par exemple, 15 fleur). Ces paramètres ne sont utiles que si la longueur minimale définie pour la phrase secrète est supérieure à 2.
Interdire l'utilisation consécutive de touches horizontales Concerne les touches disposées successivement sur les rangées du clavier. Par exemple, « 123 » ou « aze ». Un maximum de deux caractères adjacents du clavier est autorisé. Les séquences de touches consécutives ne concernent que la zone du clavier alphanumérique.
Interdire l'utilisation consécutive de touches verticales Concerne les touches disposées successivement sur les colonnes du clavier. Par exemple « wqa1 », « xsz2 » ou « 3edc » (mais pas « wse4 », « xdr5 » ou « cft6 »). Un maximum de deux caractères adjacents d'une même colonne clavier est autorisé. Si vous n'autorisez pas les colonnes du clavier, ces combinaisons sont rejetées comme mots de passe. Les séquences de touches consécutives ne concernent que la zone du clavier alphanumérique.
Interdire l'utilisation de trois caractères consécutifs ou plus L'activation de cette option interdit les séquences de touches
  • qui sont des séries consécutives de symboles de code ASCII, que ce soit par ordre croissant ou décroissant (« abc » ou « cba »).

  • constituées de trois symboles identiques ou plus (« aaa » ou « 111 »).

Interdire l'utilisation du nom d'utilisateur en tant que phrase secrète Détermine si le nom d'utilisateur et la phrase secrète peuvent être identiques.

Oui : le nom d'utilisateur Windows et la phrase secrète doivent être différents.

Non : l'utilisateur peut utiliser son nom d'utilisateur Windows comme phrase secrète.

Respecter la casse Ce paramètre est effectif lorsque l'option Interdire l'utilisation du nom d'utilisateur en tant que phrase secrète est active.

Exemple : le nom d'utilisateur « ROussos » est saisi. Si l'option Respecter la casse est définie sur OUI et si Interdire l'utilisation du nom d'utilisateur en tant que phrase secrète est définie sur NON, l'utilisateur ROussos ne peut pas utiliser de variante du nom d'utilisateur (par exemple, roussos ou rOussOS) en tant que phrase secrète.