Droits d'accès à la base de données

SafeGuard Enterprise est configuré d'une telle façon que pour utiliser la base de données SQL, vous n'avez besoin que d'un seul compte utilisateur avec des droits d'accès minimaux pour la base de données.

La base de données SafeGuard Enterprise peut soit être créée manuellement soit automatiquement lors de la configuration initiale dans SafeGuard Management Center. Si elle est créée automatiquement, les droits d'accès étendus pour la base de données SQL (db_creator) sont nécessaires pour le premier responsable de la sécurité de SafeGuard Management Center. Néanmoins, l'administrateur SQL peut ensuite révoquer ces droits jusqu'à l'installation ou la mise à jour suivante.

Lorsque SafeGuard Enterprise est en cours d'exécution, un seul responsable de la sécurité de SafeGuard Management Center nécessite uniquement les droits en lecture/écriture sur la base de données de SafeGuard Management Center.

Si l'extension des autorisations pendant la configuration de SafeGuard Management Center n'est pas souhaitée, l'administrateur SQL peut générer la base de données SafeGuard Enterprise avec un script. Les deux scripts fournis avec le produit, CreateDatabase.sql et CreateTables.sql peuvent être exécutés à cet effet.

Le tableau suivant affiche les autorisations SQL nécessaires pour Microsoft SQL Server.

SQL Server

Droit d'accès

Création de la base de données

Serveur

db_creator

Base de données maître

Aucune

Base de données SafeGuard Enterprise

db_ownerpublic (par défaut)

Utilisation de la base de données

Serveur

Aucune

Base de données maître

Aucune

Base de données SafeGuard Enterprise

db_datareader

db_datawriter

publique (par défaut)